mon parcours

J’ai découvert le Reiki à l’âge de 20 ans, puis j’ai participé à un groupe de partage Reiki durant 4 ans.

Par la suite des techniques de soins énergétiques sont venues étoffer mes connaissances. L’apprentissage de l’harmonisation des corps subtils m’a permis d’ouvrir et de développer mon ressenti. Une rencontre avec un prof de yoga indien enrichira grandement mon existence, j’ai suivi des cours plusieurs années. A cela s’ajoute l’expérience de divers voyages « initiatiques » pèlerinages, temps de retraite, visite d’ashram. visitent de lieux sacrés  en Inde, en Egypte, au pays cathare mais aussi dans nos régions… menhirs, églises, hauts lieux vibratoires.

En parallèle de cette démarche et de toutes ces découvertes, je crée une boutique avec un associé. Boutique d’objets sacrés, d’art traditionnel Asiatique, d’objets de déco, meubles, etc…

Tous nos approvisionnements se font chez des artisans en Asie du sud-est. Pendant 20 ans j’ai la chance de voyager dans de nombreux pays d’Asie et spécialement en Inde et en Indonésie. Deux pays où la richesse spirituelle et le rapport au sacré y sont forts présent !

Je découvre la kinésiologie en tant que patient en 2006. Réalisant toute l’aide que cela m’apportait, j’ai décidé d’en faire ma profession. En 2009, j’ai alors 34ans, je débute cette formation jusqu’à mon diplôme en juin 2013.

Je me suis encore intéressé à la spagyrie, aux huiles essentielles,  aux mémoires ancestrales, à la numérologie…

Toutes ces connaissances sont utilisées dans mes séances et me permettent de vous offrir une approche personnalisée.

Mon désir et d’accompagner les êtres sur leur chemin d’évolution, de continuer ma route enrichie de tous ces partages. D’œuvrer à ouvrir notre conscience d’humain, je suis persuadé que nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyons être.

Je terminerai ma présentation avec ce texte de Mme Marianne Williamson :

Voir grand

Notre peur la plus profonde n’est pas de ne pas être à la hauteur, mais bien d’être d’une puissance sans mesure. C’est notre lumière, pas nos ténèbres qui nous effrayent le plus.

Nous nous demandons : « mais qui suis-je donc pour être si brillant, superbe, fabuleux et si riche en talents ? »

Mais en fait, qui êtes-vous, si vous n’êtes pas cela ? Vous êtes le fils, la fille de Dieu, et jouer petit ne sert pas le monde. Il n’y a rien d’élevé à s’abaisser pour que les autres ne se sentent pas inférieurs. Nous sommes nés pour manifester la gloire de Dieu qui est en nous, et cette gloire n’est pas juste en certains, elle est en chacun de nous. Et comme nous laissons briller notre lumière, nous donnons tacitement aux autres la permission de faire de même.

Libérés de nos propres peurs, nous aidons, par notre simple présence, les autres à se libérer.